Partagez | .
 

 « Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime, qui le fera à notre place ? » Eh Fredwell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMembreMembre
Messages : 52
Baies : 79
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 18
Localisation : Le clan de Dahlias
MessageSujet: « Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime, qui le fera à notre place ? » Eh Fredwell.   Sam 20 Juil - 12:47




« Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime,
qui le fera à notre place ? » Eh Fredwell.


Étoile de Feu & Souffle d'Automne



× Cela fait bien longtemps que je suis réveillé. Mais pas debout. L'aube est à peine sortie de son doux et lent sommeil. J'observe mes compagnons de Clan autour de moi. Dans la tanière, la chaleur équine mais faisait éprouver des frissons de bonheur. Je me levais du mieux que je le puisse, en évitant d'écraser mes camarades ou de les bousculer. Pire, de les réveiller. Je sortis ainsi sans bruit et une fois dehors, sorti dans la clairière et m'ébrouais énergiquement. De petits morceaux de pailles volèrent autour de moi. Encore une fois, ce frémissement de bonheur. J'étais heureux dans le clan de Dahlias. En tant que lieutenant, j'étais fier et épanoui. Je fis bouger mes membres un par un, un craquement s'échappa et plus rien.

× Le ciel était d'une jolie teinte rosée. La maigre rosée du matin rendait l'herbe appétissante et fraîche. De petits nuages cotonneux parcouraient le ciel immense. Des oiseaux volaient dans le ciel comme bon leur semblait. Libre. Je regardais la tanière de mon chef. Si j'allais le voir ? Il se pourrait qu'il dorme ! Je ne veux pas le réveiller, ce serait un affront. Je partis à la tanière des apprentis pour vérifier que tout était en place. Effectivement, tout semblait en ordre. Les novices dormaient profondément. Je fis demi-tour et vit Étoile de Feu se diriger vers la sortie. Sûrement faisait-il une balade matinal ! Je le suivis.

× Je décidais alors de me montrer de peur qu'il ne croie que je le soupçonne de trahison. J'hennis tout en trottant vers lui :

« - Salutation Étoile de Feu. C’est une belle journée qui s’annonce, n’est-ce pas ? »  

Code couleur : #2F4F4F




(c) Amaliiah sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarFondatriceFondatrice
Messages : 320
Baies : 495
Date d'inscription : 03/06/2013

Votre cheval
Physique:
Relations:
MessageSujet: Re: « Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime, qui le fera à notre place ? » Eh Fredwell.   Lun 22 Juil - 10:26



Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime, qui le fera à notre place ?
«Eh Fredwell»

feat Feu & Auto

Immobile, réfugié dans l'obscurité de ma tanière, je laisse le zéphyr m'enlever des bras de Morphée, alors que l'aube se lève à peine dans sa robe rose et orange, magnifique, transperçant la nuit qui fuit au loin pour ne revenir que ce soir.

Maintenant vif et réveillé, j'étire chacun de mes muscles, et m'en vais brouter l'herbe drue qui pousse à l'ombre du soleil cuisant de l'été, le Clan, sous mes yeux, s'éveille peu à peu, les anciens, grisonnants et sages, se réfugient sous les arbres et débattent de sujets dont eux seuls connaissent le secret, les mentors s'ébrouent et emmènent leurs apprentis sur nos Terres, un sourire espiègle ornant leurs visages de guerriers.

D'un pas lent je commence ma ronde, inspectant chaque faciès, cherchant des problèmes, des traces de larmes, des visages trop pâles, ou bien trop tendus, ainsi je constante avec joie que tout dans le clan semble être parfait, je ne peux cacher un sourire avant de lancer un regard à la nue, Zeus nous offre-t-il sa protection ? Sans doute, le roi des Dieux nous avait-il pris sous son aile ou n'était-ce que le calme avant la tempête ? L'orage pointe-il là-bas à l'horizon ou la nue restera azure ? Cette nouvelle génération annoncera-t-elle un renouveau ou la fin d'Elfyr ? Mon humeur guillerette est maintenant dissipée par ces questions m'assaillant, nous ne sommes que des mortels, jouets des Dieux et de leurs envies.

Tentant d'apaiser mon esprit je me dirige vers la sortie du Camp, entendant derrière moi quelques bruits de sabots discrets, je ne fais pas attention mais reconnait l'odeur de mon lieutenant, fidèle en tout point, Souffle d'Automne. Ainsi il m'interpelle, tout en trottant, sabot léger:

« - Salutation Étoile de Feu. C’est une belle journée qui s’annonce, n’est-ce pas ? »

Je me retourne, accueilli par sa robe automnale et son sourire sain, qui pourrait se douter que derrière cette apparente jovialité se cache un passé douloureux. Légèrement mon visage prend le même pli, et je réponds:

«-Le soleil du matin nous offre milles et une herbe savoureuses, pourvu que la sécheresse ne viennent pas.»

L'été, la saison où la nature est la plus belle, les bourgeons se font fleurs, les ruisseaux se font bains, mais Hélios fait régner sa chaleur torride et on ne compte plus le nombre de canicules, sécheresses, famines qu'il a provoqué, emportant avec eux milles morts qui tous doivent rencontrer Charon et sa barque.

© code by Lou' sur Epicode


_______________________☼_______________________

Merci, merci, merci ♥️

Qu'est ce que je les aime:
 


Merci ♥:
 


♥️ Ça c'est mes membres ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildcountry.probb.fr
 

« Si on ne se préoccupe pas des gens qu'on aime, qui le fera à notre place ? » Eh Fredwell.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Humiliation précoce [PV Seiko]
» Membres du staff
» HAÏTI, UN PAYS OCCUPÉ
» vodou
» Voilà comment Sarkozy se préoccupe de notre sécurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild Country :: • Clan des Dahlias • :: Les Terres Du Clan :: Le Petit Bois-